Partir en vacances avec son cheval

Qui n’a jamais rêvé de partir en vacances avec son cheval sincèrement. Ca tombe bien, en pleine période de grandes vacances, j’aborde le sujet avec vous.

Je suis partie à la mer pendant 1 mois deux années de suite, et vous pourrez retrouver l’article détaillé de mon expérience dans la rubrique #1dayinmylife !

Quelle que soit la durée (un weekend, une semaine ou un mois), ce genre de vacances demande de l’organisation, et de l’anticipation.

 

  • Où partir, et où me loger?

La première question à se poser est celle ci. A la plage ? A la montagne ? A la campagne ? Tout ceci dépend de vos goûts personnels, même si le plus commun reste la plage, certains ont des envies qui leurs sont propres. Et heureusement, Gîtes de France vous propose une rubrique « séjours équitation ».

Découvrez nos 2820 Chambres d’hôtes et 15451 locations de vacances proposant la pratique de l’équitation, par exemple dans une ferme équestre ou à moins de 5 km d’un centre équestre. Si vous le souhaitez, dans de nombreuses adresses, vous pourrez aussi arriver avec votre cheval.

Après, si vous avez la même chance que moi, c’est à dire avoir de la famille sur place, vous pourrez loger chez eux, et seulement vous occuper du logement de votre cheval.

  • Où loger mon cheval ? 

Plusieurs options sont envisageables : le box, le pré-box et le pré. En Centre Équestre, en Ferme équestre ou chez un particulier à qui vous pouvez louer un champs. Pour ma part, la première année j’ai mis mon poney 4 semaines en box dans les écuries où je l’ai acheté auparavant. L’année suivante, il a été en champs pendant 1 mois et demi chez un particulier.
Ceci va donc dépendre de trois autres choses : vos objectifs, vos moyens, et le cadre de vie habituel de votre cheval, bien que même s’il vit au box, vous pouvez lui offrir des vacances au champs, c’est la situation inverse qui est plus délicate (cheval qui vit au pré à l’année et qu’on souhaite mettre au box). 

Le box est pratique si vous partez pendant une courte durée, mais plus onéreux si vous restez longtemps sur place.

Pour faire vos petites recherches, le site internet pensions-chevaux.com peut vous être utile. Bien évidemment, si vous avez des contacts sur place vous pouvez marcher via le bouche à oreille (ce sont mes grands parents qui m’ont trouvé un champs, car ils habitaient là où je suis partie en vacances). Sinon il y a toujours Leboncoin ou les sites de petites annonces équestres comme Cheval Annonce.

  • Comment m’y rendre ?

Comme le dit le proverbe « ce n’est pas le but qui compte mais le chemin ». Et de manière moins poétique pour nous mais tout aussi importante, le transport. Sans transport pas de vacances.

Vous pouvez faire appel à un transporteur ou louer votre propre van/camion. Là aussi il faut être lucide et viser pratique.  Tout dépend de : vos moyens, la durée du séjour, votre permis de conduire.

→ Le transporteur s’occupe de tout, si vous n’avez pas le permis E, si vous n’avez jamais conduis de van ou de camion VL et que vous ne vous sentez pas de faire le trajet, c’est peut être la solution. Vous pouvez diminuer les frais en optant pour un transport groupé, mais il faut que les disponibilités collent, et malgré ça, cette option reste la plus onéreuse, surtout si vous ne partez que peu de temps.

→ Louer votre propre van ou camion à un côté pratique, car vous êtes autonomes et gérez votre cheval et votre trajet de A à Z. Vous pouvez contacter un particulier ou un professionnel pour ça. Pour diminuer les frais, pensez au co-voiturage. Pour un weekend c’est une bonne alternative.

Si vous avez de la chance vous avez peut être un(e) ami(e) ou une connaissance qui en possède un et qui vous le prêterai à titre gratuit (juste les frais du trajet à payer).

  • Qu’emmener sur place ? 

Non je ne vous parle pas de vos innombrables tapis qui pourraient être jolis et bien assortis à vos pantalons, mais aux choses utiles (bon, rien ne vous empêche d’en emmener une dizaine, mais je vais aller à l’essentiel). 

→ Votre équipement : selle, filet, licol +  longe, matériel de pansage, protections (une ou deux paires au cas ou),  deux tapis (pour alterner) , sangle, longe (celle pour longer), des bandes + cotons (repos et/ou polo).

→ Les produits : une trousse de  premiers secours, les produits de soins (démêlant, shampoing, graisse), produits de soin du cuir (surtout si vous partez à la mer).

→ L’alimentation : si votre cheval suit une cure, ou s’il bénéficie d’une alimentation spéciale emmenez la quantité nécessaire en fonction de la durée de votre séjour.

→ Mais aussi : les papiers de votre cheval.
Munissez vous aussi des coordonnées des professionnels sur place (vétérinaire/vétérinaire de garde, maréchal ferrant et éventuellement un ostéopathe).

  • Et ensuite ? 

A vous de décider si vous optez pour le farniente, les randonnées ou le perfectionnement dans un cadre de vie inhabituel. Mais surtout, profitez.

 

16078_621882917925698_5709587723929156684_n

Mes vacances à la mer, Bally Boy, Landrellec (22) , Août 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s